Biographie Anne Royer

            Après des études de danse, de comédie et de piano, Anne Royer se consacre au chant et obtient un Premier Prix de musique de chambre dans la classe d'Hortense Cartier-Bresson au CRR de Boulogne-Billancourt. Elle se produit régulièrement en récital, notamment au château de Grand Jardin à Joinville et au château de Saverne dans un programme éclectique où peuvent se rencontrer des oeuvres de

G. Malher, M. de Falla, C. Debussy, B. Britten ou encore K. Weill.

 

               A la scène elle a interprété le rôle titre de La Belle Hélène, Metella dans La Vie Parisienne et l'Opinion publique dans Orphée aux Enfers de J. Offenbach, Lucilla dans La Scala Di Seta et Clarina dans La Cambiale Di Matrimonio de G. Rossini, le rôle titre de Carmen, Adalgisa dans Norma, Dido dans Dido et Aenaes de H. Purcell, Marguerite dans La Damnation de Faust avec l'Opéra Studio de Genève, Marceline dans Les Noces de Figaro, Geneviève dans Mélleas et Melisande au Théâtre Impérial de Compiègne ainsi qu'au Linbury Studio Théâtre Royal Opéra Housse de Londres. On a pu l'entendre dans La Fiancée du Tsar de R. Korsakov à l'Opéra National de Bordeaux at au Théâtre du Châtelet, dans Elektra de R. Strauss à l'Opéra de Marseille, dans le rôle de Marthe dans Marie-Madeleine de Massenet sous la direction de Michel Ortega et dans le rôle de Aurore dans Ma Tante Aurore de Boieldieu au Théâtre Impérial de Compiègne.

         Elle a participé à la création Aux Sources du Fleuve de Gérard Garcin à Guebwiller au Festival Berlioz de la Côte-Saint-André.

        Anne Royer est l'une des Carmen de Carmen Opéra de Rue, production de la Compagnie Off qui sera jouée de 1999 à 2007 en tournée en Europe, Amérique de Nord et Amérique du Sud.

 

        Parallèlement, elle participe à de nombreux concerts de musique sacrée, entre autres Le Stabat Mater de J.B. Pergolèse à l'église St Roch à Paris, La Missa in Tempore Belli et La Missa in Augustiis de J. Haydn à Pampelune, le Requiem et le Psaume XVIII de Saint Saëns, le Requiem de Duruflé à la Sorbonne à Paris ainsi que dans Le Martyre de Saint Sébastien de C. Debussy sous la direction d'Emmanuel Villaume et aux côtés de Daniel Mesguich à Marseille.

 

Ecouter en un clic

Chant: Anne Royer      Piano: Sébastien Joly

Lettre ouverte

"Artiste des choeurs à l'Opéra National de Paris puis chanteuse soliste depuis 15 ans, j'ai eu l'occasion de me produire à la fois dans des salles telles que le théâtre du Châtelet, l'Opéra de Bordeaux, l'Opéra de Marseille, le Théâtre Royal Opéra House de Londres et dans des structures de théâtre de rue. Cette diversité m'a permis d'ouvrir mon répertoire musical et mon univers théâtral mais aussi de toucher des publics différents et m'a amené à réfléchir sur le sens de ma pratique artistique et à la transmission de mon savoir-faire.

 

Depuis 2006, je n'ai cessé de multiplier les expériences pédagogiques, que ce soit auprès de chanteurs confirmés, d'enseignants, de chanteurs amateurs ou auprès d'élèves de collèges, dans le cadre des parcours "découverte de l'art lyrique et de la pratique vocale."

Ces expériences ont été riches de questionnements pédagogiques et m'ont amené à réflechir sur l'enseignement que je souhaite mettre en oeuvre. Elles m'ont donné envie de transmettre et de partager l'art du chant, dans sa dimension lyrique mais aussi dans un sens plus large.

L'Atelier Voix est né de ces réflexions pédagogiques."

Anne Royer